Andrea (né en 1976) et Magda (née en 1986) sont un couple de photographes respectivement originaires d’Italie et de France. Ils ont vécu et travaillé au Moyen Orient entre 2008 et 2015, et sont aujourd’hui basés en France. Ils s’intéressent aux effets de la mondialisation sur la société, l’économie et le territoire au Moyen Orient. Leur premier projet, “Palestinian Dream”, montre la transformation de la Palestine, modelée par un idéal de modernité, et les illusions du développement économique dans un contexte d’occupation. Dans “Sinai Park”, ils explorent les conséquences du tourisme de masse sur la région du Sinai, en Egypte. Ces deux séries sont l’amorce d’un projet plus vaste dédié au Moyen Orient et aux effets de la mondialisation. Leur travail a été publié de nombreuses fois à travers le monde (Newsweek Japan, Courrier International, Sunday Times Spectrum magazine, Vrij Nederland, Internazionale, Mare…)

 

ARABIAN TALES

Texte de présentation:
Les séries télévisées arabes, produites par centaines chaque année, sont largement diffusées et suivies à travers les frontières dans les pays arabophones: les “Musalsalat” (séries mélodramatiques) et leurs stars voyagent par satellite à travers le petit écran dans tout le monde arabe, et réalisent ainsi, d’une autre façon, le rêve jamais accomplit du panarabisme politique, en créant une culture commune à travers la télévision. Comme ailleurs dans le monde, les séries télévisées diffusent des rêves, des modèles, influencent les goûts et les comportements de chaque génération de spectateurs.

 

 

SINAI PARK

 

PALESTINIAN DREAM

 

Voir les publications