Anne de Gelas, née en 1966 à Bruxelles, a étudié la photographie à l’École Supérieure des Arts de l’image «Le 75», Bruxelles. Elle vit et travaille actuellement dans cette ville. Elle expose régulièrement ses travaux depuis 1994 dans le cadre d’expositions personnelles.

Les éditions « le Caillou Bleu » publient son travail « L’Amoureuse » en 2013.
Sa série la plus récente, «Mère et fils », a été publiée à compte d’auteure en juin 2015, et exposée dans des galeries et des festivals en France et en Belgique.

 

MERE ET FILS

« Tout commence par la vie ; comme partout, serions-nous tentés de dire. Non, pas comme partout, car dans le travail d’Anne de Gelas c’est la vie et son écriture, sa trace, son passage, insensible mais prégnant, qui forment ce qui est dit, ce qui est écrit, retenu et présenté ; tous les jours.
C’est un bien curieux mélange d’aigreur et de douceur, de tendresse et d’amertume. Quelques éléments affirment que le corps d’un enfant, d’un garçonnet, d’une femme, posément debout devant l’appareil, l’objectif et le regard est tendre et que le corps d’un homme fantomatique est tendre et désirable, lui aussi. (…)
Tout dans ces carnets, dans ces photographies, est nature-morte ; aussi bien les artichauts sur une table, que les cartes-postales découpées, que les écritures ou les dessins.
Nous, nous attendons qu’une parole vienne, qu’une plume tombe, qu’une tache naisse devant la frayeur de la mort advenue et de la vie à poursuivre. Anne de Gelas n’est pas mieux ou plus expérimentée que quiconque dans ce genre de situation mais elle les visualise, les rend publiques dans des carnets de travail ; un travail ardu et quotidien, opiniâtre, constant, qui rend compte avec une acuité rare des instants longuement égrenés. C’est là que ses images, ses comptes rendus prennent figure universelle, dans ce qu’elles sont singulièrement intimes. »

 

Laurent Busine.

 

 

L’AMOUREUSE


Voir les publications