Eamonn Doyle (Né en 1969 ) vit et travaille à Dublin, sa ville natale. Il a étudié la peinture et la photographie à Dublin à la fin des années 1980. Eamonn a ensuite travaillé pendant vingt ans dans l’industrie musicale indépendante avant de revenir à la photographie en 2009. Son premier livre de photographies, « i », a été publié en 2014 et fut décrit par Martin Parr comme « le meilleur livre de photographies de rue de la décennie ». Son second opus, « ON », fut publié un an plus tard. Avec pour cadre les mêmes rues de Dublin que ses prédécesseurs, « End. » constitue la partie finale de sa trilogie. Publié parallèlement à l’exposition proposée lors des Rencontres de la Photographie 2016 à Arles, « End. » est le fruit d’un travail collaboratif avec Niall Sweeney (illustrations) et David Donohoe (son).

 

END

« End. » sonde les forces motrices qui animent le photographe et son sujet dans une exposition explorant le Dublin natal d’Eamonn Doyle au travers des séries « i », « ON » et « End ». Dernier volet d’une trilogie, « End. » ne constitue pas moins le pivot de l’oeuvre dans son ensemble. « End. » se déploie dans une séquence d’événements – boucles spatio-temporelles – qui donnent à voir une ville dont le béton est aussi esthétique que le flux des passants. À la fois livre et installation, « End. » est né de la collaboration d’Eamonn Doyle, de Niall Sweeney et de David Donohoe. Construit autour des photographies de Doyle, ce travail présente également des illustrations et une bande-son signées Sweeney et Donohoe.

ON

Les géants en noir et blanc de « ON » se convulsionnent dans leur propre image en accrochant la dure lumière dublinoise.

i

Dans « i », de mystérieuses silhouettes sont absorbées par le paysage intérieur de leur point d’ancrage, figées dans une chorégraphie silencieuse.