Estelle Zolotoff est une photographe née en France. Après une formation en gestion et un début de carrière en entreprise, elle étudie les sciences humaines et devient une psychologue spécialiste du développement personnel et du portrait psychologique. Passionnée de photo et de cinéma depuis son enfance, elle se met plus tard à produire ses propres images, suit plusieurs workwhops à Arles et développe une activité de photographe indépendante. Ses origines russes influencent son travail. Elle réalise des séries au confluent de l’intime, du documentire et du social, notamment en France, en Russie en Géorgie et en Iran dans une veine poétique, revendiquant une photo de l’intuition.

L’intériorité des êtres, l’adolescence et ses questionnements intimes, la féminité et la question de la place de l’individu dans sa propre histoire en sont des thèmes essentiels. Depuis 2016 elle a ajouté la gravure et la photogravure à sa pratique artistique. L’ensemble de son travail est traversé par la question de la temporalité et la construction de la mémoire en tant que source de notre imaginaire et de notre action. Son travail a été exposé dans de nombreux festivals (Biennale de Gentilly, Photaumnales de Beauvais, Voies off Arles, Quinzaine Photographique Nantaise, Rencontres d’Arles off, Rencontres Photographiques de Lorient,.). Elle a remporté le Prix QPN en 2013. Récemment La Fondation de Nant (Suisse) lui a demandé de documenter l’activité quotidienne d’une Unité de Soins Psyhciatriques. Ses images sont distribuées par l’Agence Neutral Grey et elle collabore avec Sarah Preston, agent basée à Paris.

 

 

KINO PROJECT

 

 

INTÉRIEUR PAYSAGE – RUSSIE

 

 

 

LES HÉROS INCERTAINS

 

 

LES HEURES

 

 

LES MISS