Yoann Cimier, née en 1974, vit et travaille à Sidi Bou Saïd, en Tunisie.
En 1995 il intègre l’établissement cinématographique et photographique des armées (ECPA) à Paris où il travaille comme documentaliste pour le département des archives cinéma. En 1998 il se forme aux métiers du livre et de l’édition à Nantes et co-édite plusieurs ouvrages de littérature et de poésie publiés aux éditions Le Passeur, avant de s’orienter définitivement vers la photographie.
Installé en Tunisie depuis 2007, il développe un travail personnel centré autour de l’homme et du paysage.

 

NOMAD’S LAND

Avec cette série il photographie un phénomène anthropologique et entreprend de collecter méthodiquement des éléments d’architecture nomade, en observant la manière dont la population locale prend possession de l’espace balnéaire, il rend compte des dynamiques traversant la société tunisienne. En laissant la vie, le décor et le hasard s’agencer dans la fenêtre de l’appareil, le photographe procède a un assemblage In Situ pour observer une société a travers le paysage qu’elle occupe, transforme et modèle à son image. En emprunter les codes de la photographie documentaire et de la photographie plastique, le travail de Yoann Cimier relève de deux orientations de la photographie contemporaine : celle issue du document – qui sublime la réalité – et celle issue de la tradition picturale, qui donne à voir un tableau.